5 conseils à suivre pour réussir son choix de vin au supermarché




Un consommateur de vin est toujours amené un jour ou l’autre à écumer le rayon vin plus ou moins garni d’un supermarché, et c’est un moment qui amène beaucoup de questions qu’il faudrait normalement se poser AVANT de perdre 20 minutes à non seulement faire le mauvais choix, mais en plus agacer votre conjoint qui entre temps s’est occupé des légumes, des yahourts et de la viande alors que vous aviez promis de participer activement aux courses.
      1. Ne choisissez pas votre breuvage parmi ceux du haut du rayon, nos amis les vins sont comme les vampires, ils meurent à la lumière. Et croyez moi, les néons de Carrefours projetés à plein temps sur les rayons ne sont pas leurs amis.


    1. Prévoyez quel budget vous voulez mettre. Il arrive, dans l’agacement qui suit les 20 minutes d’indécision ponctuées par le souffle dans le cou de votre conjoint qui regarde les brocolis surgelés en train de fondre, que vous finissiez par soit ne rien prendre, soit prendre quelque chose de totalement imprévu niveau budget. L’imprévu à vingt-cinq euro peut vous valoir des gros yeux au moment des comptes perso mensuels, et l’imprévu à trois euro des maux d’estomac au moment de la dégustation. Fixez vous un prix, balayez les rayons des yeux et laissez vous une marge de 10/15% : vous gagnerez déjà beaucoup de temps.Si vous ne souhaitez pas dépenser des mille et des cents mais que vous vous passeriez bien de la qualité des vins servi dans les mêmes contenants que les briques de lait, faites l’effort de mettre plus de quatre euro dans votre bouteille. Étant donné ce que coute la production et l’acheminement, payer moins de quatre euro la bouteille garantit clairement que vos gencives vont regretter le choix.
    2. Sachez ce que vous voulez faire de votre bouteille de vin :   servir à l’apéro, faire une sauce ou accompagner un Comté ? ça vous guidera déjà beaucoup. Si vous cherchez à accompagner un gigot d’agneau, vous saurez déjà qu’il ne faut pas un vin blanc liquoreux mais un vin rouge plutôt charpenté donc vous pouvez d’ores et déjà aller chercher une bouteille de vin rouge du Sud-Ouest. Si vous souhaitez réussir l’achat du vin, mais aussi sa dégustation, vous devez prendre le temps de réfléchir à l’avance pour savoir le plat avec lequel il se mariera le mieux.
5-conseils-a-suivre-pour-reussir-son-choix-de-vin-au-supermarche__trashed, 2018


  1. Retenez et notez ce que vous aimez ! ça ne coute pas grand chose et ce sera votre arme fatale pour choisir une bonne bouteille de vin, au supermarché ou ailleurs. Si vous avez un coup de cœur pour un vin, n’attendez pas de le recroiser au hasard des rues, notez tout de suite son numéro de téléphone. Si c’est un vin onéreux, faites en un vin pour les occasions, mais relevez ses caractéristiques : la région, le millésime, le cépage et le producteur. Il se peut que le même producteur réalise d’autres produits qui tiennent la route pour trois fois moins cher mais que la qualité de sa procédure de vinification fasse la différence. Sinon, si vous avez aimé un Condrieu, cherchez des bouteilles de vins de la vallée du Rhône fait à 100% de Viognier, vous pourriez faire de belles découvertes. Vous avez aussi maintenant beaucoup de supermarché qui ont des découpages de rayon en cépage, alors faites vos courses avec votre calepin spécial vin dans lequel vous aurez assidument noté vos impressions sur chaque vin dégusté, il vous guidera tout seul vers la bonne étagère.
  2. Arrêtez de ne jurer que par les AOC, donnez leurs chances aux bouteilles de vin IGP (Indication Géographique Protégée) qui sont les successeurs des Vins de Pays. Notre cerveau est attiré en général pour tout ce qui est rassurant donc ce que l’on connait déjà, et voilà comment on termine avec une bouteille de vin Saint-Joseph à 6,8€ dans la caddie.
     
Dommage. Juste derrière il y avait un Vin de Pays d’Oc 100% Syrah à 7,2€  avec une étiquette beaucoup moins design certes, une bouteille plus moche, et surtout un nom complètement inconnu au bataillon surplombé d’une mention IGP qui a généré un “mékeskeucéksa encore ?” Tant pis, ça aurait pu être une découverte heureuse laissant loin derrière le gout connu, habituel et surement légèrement décevant à ce tarif là du St-Jo.

Laisser le hasard nous guider pour le choix d’une bouteille de vin "rouge, blanc, ou rosé ) permet de belles rencontres, mais l’état d’esprit “supermarché” mène malheureusement souvent à un gaspillage de temps auquel succède une déception proportionnelle au brouillon du choix.
 5-conseils-a-suivre-pour-reussir-son-choix-de-vin-au-supermarche__trashed, 2018Voilà pour les conseils d'achats de bouteilles de vin au supermarché, et dernière astuce, prenez le temps de visiter les catalogues en ligne pour vous familiariser plus et connaitre plus de détails avant votre achat au supermarché. Moi même j'ai fait plein de belles découvertes et j'achète souvent en ligne, ça me permet de sortir de ma zone de confort en dégustant de nouveaux vins et en apprenant pleins de choses sans perdre du temps dans les rayons des supermarchés ;) Alors un catalogue avec plus de 15 000 bouteilles de vin, ça vous dit ?
Comment choisissez vous vos vins rouge, blanc ..., quelles sont vos critères, êtes vous satisfait de vos choix en général?
Les stratégies sont tellement différentes, j’aimerais connaitre la votre!

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.