Quel verre à vin ? Comment choisir coupe, flute, verre



  • Le rôle du verre

Le verre est très important, il permet au vin de dévoiler ses atouts.
Les arômes s’expriment plus librement dans des verres larges et étendus que dans des petits verres, tout étriqués.
Plus la taille est importante, meilleure sera l’oxygénation, l’aération est très importante car elle permet aux senteurs de se dévoiler.
Conclusion, lors de sa dégustation, la forme et la taille du verre déterminent l’évolution et la réaction du vin.

  • Les différents verres



1. Le verre à Bourgogne


Il est ventru avec un bord resserré, idéal pour les bourgognes mais pas non plus exclusif, il fera très bien l’affaire pour les blancs et les rouges jeunes en général.
Sa forme arrondie lui permet de concentrer les arômes en permettant une aération relativement restreinte due à son bord resserré.
Vous sentez ? On en prend plein le nez clip_image003

2. Le verre à grand bourgogne


C’est le grand frère, il a la même forme excepté le haut du verre qui après s’être fermé pour concentré les aromes, s’ouvre pour les dispersés.

3. Le verre à Bordeaux


Le col est à peine plus serré que le ventre, avec une ouverture plus large, il permet au vin de profiter d’une belle oxygénation.
Il convient à une grande parti des vins blancs et aux vins puissants

4. Le verre polyvalent


Il ressemble étrangement au verre à bordeaux en plus petit.
L’avantage de ce verre même si du coup il n’est spécialisé en rien, c’est qu’il convient à tous les blancs et à tous les rouges, il peut même accueillir les champagnes.

5. Coupe à champagne


Joli mais peu voir pas d’intérêt pour les aromes, ce verre très ouvert matraque le champagne.
Il représenterait le sein gauche de la marquise de Pompadour, à partir duquel aurait été moulée la première coupe.

6. La flûte à champagne


Effilé, serré au pied, s’élargissant et ayant une forme légèrement bombée, parfait pour la remontée des bulles, les arômes s’épanouissent.
Il ne doit surtout pas être trop étriqué, car n’oublions pas que le champagne est avant tout un vin.

7. Le verre INAO ou ISO


Très bien fait, reconnu par le fameux Institut National des Appellations d’Origine, c’est tout dire.
Ce verre est assez petit et souvent utilisé par les jurys de dégustation.
Il réunit tous les paramètres pour gouter tous les vins, grâce à sa forme particulière et à ses dimensions très précises, ce verre permet aux arômes du vin de mieux se développer et mieux s’exprimer
Tous les restaurants devraient proposer ce verre à vin.
Ce verre reste une valeur sure, il fait tout.

Conclusion

Choisir un verre à vin n’est pas une mince affaire.
La forme, l’ouverture, le ventre sont des éléments déterminants dans le choix de votre verre.
Vos meilleures bouteilles sauront vous en remercier et je ne vous parle pas de vos convives, qui, eux seront étonnés par tant de savoir-faire de votre part.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.