Champagne ou whisky : quelle boisson pour quelle occasion ?





 Parmi les spiritueux les plus appréciés, les plus vantés et quelques fois, les plus chers du monde, on compte en même temps le whisky et le champagne. Pendant un temps, ce fut deux choses incomparables. Chacun avait leurs partisans, leurs adeptes. Aujourd’hui, une personne aime autant le champagne que le whisky, les deux s’entremêlent à diverses occasions et certains se demandent lequel choisir pour un évènement donné. A quel moment faut-il donc primer l’un sur l’autre ?

Le whisky : à tout moment

 

 

Dans la vie de tous les jours, c'est-à-dire alors qu’il n’y a pas d’occasion à proprement parler, le whisky prend largement le dessus. Il peut être bu à n’importe quel moment de la journée, avant, durant et après le repas. Pour cela, il suffit de choisir la bonne bouteille : un bourbon pour siroter un bon cocktail, le bon vieux scotch pour accompagner un bon cigare cubain alors qu’on se met à lire les journaux, un NIKKA nippon par exemple en vente chez ce caviste en ligne au rayon whisky japonais lorsqu’on est pensif et qu’on recherche à découvrir d’autres whisky japonais,… Au contraire, le champagne n’est pas fait pour le quotidien ou du moins, n’est pas véhiculé dans ce sens. Traditionnellement, on n’en verse qu’au pic d’une festivité, au début ou à la fin. Ce n’est pas un spiritueux que l’on boit pour un plaisir journalier. Cependant, cette tradition s’assouplit de plus en plus et s’invite dans tous les foyers grâce au champagne bon marché. L’existence des bouteilles de champagnes pour enfants, même non alcoolisées, n’est-il pas un introductif suffisant à initier à la culture du champagne - que l’enfant reproduira une fois adulte ? On ne serait donc pas surpris que cette boisson à bulle conquiert aussi le quotidien sous peu.

Pour les grandes occasions : champagne et whisky briguent tous deux la place

 

 

En sortant du cadre ordinaire et en se plaçant dans une fête, une cérémonie ou autre genre de célébration, le champagne semble dominer : on la fait exploser. La mousse et le son qui en ressort ont tendance à émouvoir beaucoup de monde et à marquer le coup. Souvent, les bouteilles affichant un certain prix ont du succès : la Caisse Bois Duo Champagne R de Ruinart Brut, le Mathusalem de Champagne Louis Roederer ou pour ceux qui ont un portefeuille très bien rempli, le Champagne Bollinger Spectre - Crystal Set Saint-Louis - James Bond 007. De plus, au niveau de la gente féminine, il domine : léger et très peu calorique, il se conjugue mieux au féminin. Cependant, le whisky est aujourd’hui inconditionnel, y compris pour les grandes occasions. On le sert pour offrir de l’authentique, une saveur incommensurable. On ne le fait peut-être pas explosé, mais il induit un même ravissement des convives. Il concurrence de plus en plus le vin à table et est devenu légitime en apéritif ou en digestif. Mais au final, il n’y a pas de réponse unique. Champagne et whisky se servent pour des motifs différents, pour un public différent. Rien n’exclut aussi d’avoir les deux pour arroser dignement une fête en n’oubliant jamais la modération indispensable à une bonne santé.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.