Le Cinsault : Caractéristique du cépage français originaire de la Provence


Le Cinsault est un cépage français originaire de la Provence et qui s'est ensuite répandu dans la vallée du Rhône ainsi que dans le Languedoc-Roussillon. Le bassin méditerranéen lui réussit puisqu'on en trouve également en Corse et en Algérie. Le littoral provençal réunit donc les meilleures conditions pour la culture du Cinsault.

Le Cinsault est peu exigeant en ce qui concerne le sol où il est planté. Il est en effet facile de le cultiver sur des terres sèches et pauvres. Le choix du terrain et la qualité du sol n'est donc pas primordiale, néanmoins, il vaut mieux éviter les régions calcaires, car il y développe une chlorose. Les terrains qui sont peu fertiles permettront d'obtenir un vin rouge ou rosé de bonne qualité, symbole du bassin méditerranéen. L'ensoleillement est une priorité pour le Cinsault qui ne craint pas la sécheresse.

En revanche, le Cinsault est vulnérable face aux maladies du bois, il craint notamment l'Eutypiose et l'Esca ainsi que la pourriture grise et les acariens. L'Oïdium ne semble pas lui causer de gros dommages.

Pour identifier le Cinsault, là encore, il faut s'attarder sur les jeunes rameaux sur l'extrémité desquels on trouve de nombreux poils couchés. Les feuilles adultes comportent 5 lobes, les dents des lobes latéraux sont longues. La taille des baies et des grappes du Cinsault est grande. C'est un cépage dont le bois n'est pas gros et qui n'est pas véritablement vigoureux, il est préférable de lui faire une taille courte. Il peut cependant produire en grande quantité car il est très fertile, mais la qualité peut évidemment s'en ressentir, c'est pourquoi il faut faire un compromis en contrôlant son rendement.

Le Cinsault donne de bons vins rouge et rosé, des vins riches et généreux, qui présentent du caractère et offrent des arômes fruités. Il est préférable de le boire quand il est jeune pour savourer son côté vif. Il peut être allié avec du grenache ou avec du Carignan pour limiter sa note amère. Plus généralement, le Cinsault est un vin fruité et doux, en bouche, on lui trouve très souvent des aromes de framboise, grenade, nectarine, pêche et groseille.

Le Cinsault, rosé, peut se déguster en de nombreuses occasions : que ce soit dans l'après midi, en terrasse, à l'apéritif allié à des muffins au cerfeuil, ou même lors d'une soirée en club. Lors d'un repas, il accompagnera à merveille des poissons tels que le rouget ainsi que des plats et amuse bouche fromagers comme des cigarettes aux deux fromages. Evidemment, le mieux est de le servir avec des plats méditerranéens comme la ratatouille, une pizza aux fruits de mer, de l'agneau au romarin, etc…car c'est dans ces conditions qu'il s'exprimera pleinement.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.