L’erreur que vous faites tous, qui gâche le Champagne !




Ah le Champagne! Le breuvage par excellence de la fête, de la célébration !

Pourquoi ne pas boire de Champagne avec le dessert comme on le fait traditionnellement ?


Parce que ça ne vas pas du tout ensemble, mais alors pas du tout, du tout ! Et il y a plusieurs raisons à cela :
  • On accompagne le dessert avec le Champagne, non pas parce que c’est un choix raisonné et réfléchi, mais seulement par automatisme. Ce mariage gastronomique était valable au XIX siècle quand le Champagne était beaucoup plus sucré, mais nous avons persisté sur l’accord alors que le vin s’est totalement transformé depuis.
  • Un met sucré déséquilibre un vin sec : on apprécié un vin lorsqu’il est équilibré, et lorsque l’on parle de Champagne, l’équilibre tient au rapport entre acidité et alcool. Le fait d’avaler une gorgée de champagne après une bouchée de gâteau au chocolat est simplement une torture que tout le monde s’inflige.
  • La casse pourrait être limitée avec du demi-sec, mais le Champagne Brut représente 85% de la production Champenoise, et je parie que c’est ce que vous achetez le plus souvent, non?

L’alternative

C’est très simple, si vous tenez absolument à boire du Champagne (et je vous comprends), alors faites le à l’apéritif ! Je vous garantis que vous allez redécouvrir la boisson.
Et si vous tenez absolument à accompagner votre dessert avec de l’alcool (je vous comprends aussi), choisissez un vin sucré. Essayez d’abord avec un vin que vous appréciez déjà : Monbazillac, Sauternes, Banyuls, et encore plus insolite mais aussi efficace, avec du Porto. Si l’essai est concluant, alors affinez le type de vin en fonction du dessert!

La preuve par l’exemple: testez le avec vos proches!

Si vous avez servi le Champagne toute votre vie avec des desserts et que vous arrivez avec vos grands sabots et la théorie saugrenue sortie de vin-pour-tous.fr, vos invités vont vous traiter de puristes, voir vous mépriser pensant que vous prenez des airs supérieurs, d’ailleurs ça se voyait déjà depuis que vous avez eu votre dernière promotion mais alors là c’en est trop ! “Yspranpourkilui?” J’ai une parade qui ne coute pas cher, qui ne va pas vous attirer de jugements a priori, et qui va surtout permettre de faire accepter cette nouvelle théorie : servez de l’Asti bon marché avec votre gâteau ! Vous savez, ce vin Italien pétillant que vous trouvez à n’importe quelle supérette du coin, et bien ce sera votre prochain arme.


Occupez vous de l’ouverture de la bouteille et du service des verres pour masquer la supercherie, puis admirez votre victoire qui a déjà été la mienne il y a quelques années “Ah, il est bon ton Champagne!”. C’est véridique, j’ai eu des compliments. Tout le monde a déjà tellement préparé ses papilles à se faire agresser par l’acidité du Champagne  exacerbée par la dernière bouchée de Forêt Noire, que la douceur du sucre vient soulager plusieurs décennies de gâchis traditionnellement accepté.
Avez-vous déjà essayé les vins sucré avec le dessert ? Ne trouvez vous pas toujours le Champagne trop acide avec les gâteaux?

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.